Le Roi des Fauves | Aurélie Wellenstein

Quelle petite pépite ce roman ! C’est la première fois que je lis un roman d’Aurélie Wellenstein et j’ai adoré ! Je peux déjà vous dire que ce livre rentre dans mes coups de cœur de l’année 2019 !

Le roi des Fauves d'Aurélie WellensteinLe Roi des Fauves
Auteur : Aurélie Wellenstein
Edition : Pocket
Nombre de pages : 320
Synopsis : Un roman sombre, brutal… et dévorant.
Accusés de tentative de meurtre, Ivar, Kaya et Oswald sont condamnés à un sort pire que la mort. Enfermés dans un royaume en ruines, coupés du monde, il leur reste sept jours d’humanité. Sept jours pendant lesquels le parasite qu’on leur a inoculé va grandir en eux, déformant leur corps et leur esprit pour les changer en monstre. Au terme du compte à rebours, ils seront devenus des berserkirs, des hommes-bêtes enragés destinés à tuer ou être tués sur les champs de bataille. À moins que le légendaire roi des fauves puisse enrayer leur terrible métamorphose ? Mais existe-t-il vraiment ailleurs que dans leur tête ? Commence alors une course contre le temps, où les amis d’hier devront rester forts et soudés, pour lutter contre les autres. et contre eux-mêmes. 

J’ai ouvert ce livre sans trop savoir ce qui m’attendait. Pour le coup, on peut dire que je me suis uniquement fiée aux avis de la blogosphère. Mais quel roman ! J’ai été happée par l’univers que l’auteure à créé, pour moi tout est parfait dans ce livre. L’histoire est sombre, captivante et stressante. Certaines scènes sont vraiment sanglantes, mais l’auteure a une si belle écriture que je n’ai été ni écœurée ni déçue.

Nous suivons les trois personnages principaux, amis depuis longue date, dans leur transformation en Berserkirs, des créatures mi-homme mi-animal assoiffées de sang. L’ambiance est pesante, haletante même, tandis qu’Ivar et ses amis essaient d’échapper à leur transformation. Plongés dans la tête d’Ivar, nous combattons avec lui ses démons intérieurs et sa peur de devenir quelque chose d’incontrôlable.

Il y a beaucoup d’action dans ce livre, et peu de temps morts. Cela lui donne un rythme intense et la lecture est très rapide pour ce one shot. Dès les premières pages, nous sommes plongés dans l’histoire, piégés dans l’Hadarfell au même titre que les trois braconniers. Nous cherchons nous aussi à nous échapper de ce royaume maudit, et découvrons des indices et les créatures qui le peuplent en même temps qu’eux.

Les trois personnages principaux sont agréables, même si j’ai eu une préférence pour Ivar puisque c’est notre narrateur. Il y a une réelle évolution des personnages au fil des pages, chacun prenant un chemin différent, succombant parfois à leur véritable nature ou au contraire, essayant de la combattre. D’habitude, je craque vraiment pour les personnages, et le livre devient alors un coup de cœur. Mais cette fois-ci, je suis vraiment tombée amoureuse de l’écriture de l’auteure et de son univers. Elle aurait pu écrire un guide sur comment planter des patates que je l’aurai adoré. 

Je ne peux que recommander ce livre, surtout que la fin nous offre une révélation et un retournement de situation des plus surprenant. Tout le long du livre, j’avais le pressentiment que quelque chose clochait, sans jamais réussir à mettre le doigt dessus. La fin nous apporte les réponses à nos questions avec un final réussi ! L’auteur n’a pas peur de nous faire mal en faisant souffrir ses personnages et c’est ça que j’ai également apprécié.

Pour finir, foncez lire ce bouquin !

Publicités

9 réflexions sur “Le Roi des Fauves | Aurélie Wellenstein

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s